Mon hôtel pourrait être parfait pour tourner un film d'horreur. Vieille bâtisse, portail rouillé, et bien sûr fermé à clef quand on arrive, laissant un désarroi profond avant que l'on ne trouve la solution qui va nous tirer de cette situation où l'on est seul dans un endroit inconnu, sans pouvoir demander de l'aide... L'image est celle d'un film où l'on dépose le voyageur à son lieu de destination, le taxi s'en va et l'on voit le vent souffler sur le visage du personnage, comme pour insister sur sa situation.

Une dame sympathique vient finalement m'accueillir et me présente ma chambre. Mais avant cela, pour accéder au bâtiment, elle m'a emmenée en... voiture !
Pour vous dire que lorsque l'on est déjà retiré dans un endroit, on peut toujours l'être une peu plus !

Pour atteindre ma chambre, nous parcourons un couloir, toutes les chambres sont ouvertes et présentent leurs mobilier et décoration. C'est propre, mais le style est un peu ancien (selon nos standards français) et l'ensemble m'effraie un peu, au départ. Puis, je m'habitue.