Nous atterissons à Budapest, et il pleut fort. Le temps que l'avion puisse être évacué, il pleut à torrent ! Les bagages à main de gabarit petites valises avaient été placées dans une soute prévue à cet effet au moment de l'embarquement. Cela arrive souvent pour les avions de petite taille. Avant que les passagers ne débarquent, les bagages à main sont placés sur un genre de remorque pour que chacun retrouve ses biens.

Ma valise en tissu est trempée. Elle contient ukulélé et équipements électroniques sensibles, sans compter les papiers nombreux et divers que j'ai placé dans la poche tout contre la paroi de la valise. Je suis ravie, mais surtout inquiète !

Vérification en attendant les valises de soute, pas de dégât considérable à noter.

Arrivent les valises, la mienne a perdu deux roues sur quatre dans la bataille !

Commence une longue démarche sans grand intérêt, tout ça pour se voir remettre un rapport qui fait été des dégâts. Il faut le renvoyer avec devis d'un réparateur de valise pour avoir une chance d'être dédommagé... Le positif, c'est que maintenant je connais les étapes à suivre dans ce genre de situations !

Une heure après avoir atterri, je monte dans la navette qui m'emmène dans la Hongrie profonde...